Note cette publication

Apprenez tout sur le Domaine de Chevalier, Pessac Léognan, avec des notes de dégustation et des conseils sur les accords mets et vins. Découvrez les meilleurs crus, l’histoire de la propriété, des informations sur le vignoble et la vinification. Si vous voulez en savoir plus sur d’autres grands châteaux de Bordeaux : Liens vers tous les profils de producteurs de vin de Bordeaux.

Histoire du Domaine de Chevalier, Vue d’ensemble

Les propriétaires du Domaine de Chevalier, la famille Bernard, ont une longue histoire qui remonte à 1155 ! Cependant, ce que nous connaissons sous le nom de Domaine de Chevalier remonte à la fin des années 1600. La propriété commence à gagner en renommée après avoir été achetée en 1865 par Arnaud Ricard pour 33 000 francs.  À cette époque, le domaine vendait son vin sous le nom gascon de « Chivaley ». Le nom a été changé de « Chivaley » en « Chevalier », et c’est ainsi que le domaine a été connu sous le nom de « Domaine de Chevalier ».

Claude Ricard a débuté au Domaine de Chevalier en 1948 alors qu’il n’avait que 21 ans. Sous la direction de Claude Ricard, ils ont ajouté un système de drainage en 1962, ce qui était important car le sous-sol est susceptible de retenir l’eau. Lorsque le Domaine de Chevalier a été acheté en 1983 par la famille Bernard pour 23 millions de francs, le domaine ne comptait que 18 hectares de vignes.

Olivier Bernard prend en charge le Domaine de Chevalier

Olivier Bernard, qui n’avait que 23 ans à l’époque, a été chargé de la gestion du domaine. Même à ce jeune âge, Olivier Bernard était déjà à l’aise pour gérer le Domaine de Chevalier.

Olivier Bernard Barrel Room 300×224 Domaine de Chevalier Pessac Leognan Bordeaux Wine, Complete Guide

La première décision d’Olivier Bernard a été de conserver la même équipe de vinification au Domaine de Chevalier. En 1985, ils ont acheté des parcelles supplémentaires aux vignobles voisins, ce qui a presque doublé la taille du vignoble. Ils ont commencé un programme de replantation à long terme qui a duré de 1988 à 1995.  Une partie du travail entrepris par Olivier Bernard pour améliorer leurs vignobles consistait à supprimer les arbres bordant le vignoble qui étaient les plus sensibles au gel. Ensuite, Olivier Bernard a entamé une rénovation complète impliquant la construction de nouvelles installations de vinification pour répondre à l’augmentation de leur production.

Il crée le cuvier, désormais moderne, en forme de cylindre, qui devient le point central de l’architecture du domaine. Sa forme cylindrique commence à l’avant de la cave et s’étend à l’ensemble du bâtiment. Il est moderne, aéré, spacieux et beau.

Les installations ont été modernisées et renouvelées en 2014.

En 2015, le Domaine de Chevalier est devenu le premier grand château de Bordeaux à utiliser les bouchons en liège Diam. En 2015, toutes leurs bouteilles de vin blanc ont été bouchées avec des bouchons Diam. En 2016, la totalité de leur production de bouteilles de vin rouge a été produite avec des bouchons Diam. Le Domaine de Chevalier est toujours une propriété familiale. Aujourd’hui, Olivier Bernard et Anne Bernard sont rejoints par leurs deux fils. Adrien Bernard s’occupe de l’aspect commercial de l’entreprise et Hugo Bernard, de la partie vinicole. À terme, les deux fils devraient prendre la direction de l’ensemble des vignobles familiaux.

Domaine de Chevalier Vineyards, Terroir, Raisins, Vinification

Le domaine de 120 hectares du Domaine de Chevalier compte 65 hectares de vignes. Pour le vin rouge, 58 hectares sont plantés à 63% de cabernet sauvignon, 30% de merlot, 5% de petit verdot et 2% de cabernet franc. Cela montre un changement dans le vignoble, comme vous le verrez. Dans les années 1980, avant qu’Oliver Bernard ne prenne le contrôle de la propriété, le vignoble était planté à 80 % de cabernet sauvignon. Pour le vin blanc de Bordeaux, 7 hectares sont plantés à 70 % de sauvignon blanc et 30 % de sémillon. Le vignoble est planté à une densité de 10 000 pieds par hectare. En moyenne, les vignes sont âgées de près de 30 ans.

Les techniques de gestion du vignoble utilisées sont des méthodes d’agriculture durable. Aujourd’hui, plus de 30 hectares de vignes sont cultivés selon les techniques de la biodynamie. Le vignoble du Domaine de Chevalier se trouve dans un grand bloc. Le vignoble peut être divisé en 90 parcelles distinctes. Le meilleur terroir du Domaine de Chevalier est situé juste en face du château. C’est là que se trouvent les plus vieilles vignes de cabernet sauvignon, qui ont 50 ans.

Pour commander les produits de la Maison Domaine de Chevalier, une seule adresse : https://www.premiersgrandscrus.com/fr/181_domaine-de-chevalier